Ventilation : tout savoir sur les différents systèmes de ventilation

4/5 - 13 votes

Ventilation : tout savoir sur les différents systèmes

La ventilation est un élément capital pour une maison saine ! Mais quel intérêt ?

Pour avoir une maison saine, le taux d’humidité à l’intérieur de sa maison doit être compris entre 40 et 60% maximum. Il faut être vigilant tout particulièrement pendant l’hiver car du fait des températures basses, la maison n’est pas aérée et les personnes sortent peu : cela favorise l’apparition des virus, des bactéries et des moisissures. C’est pourquoi il est impératif de posséder un bon système de ventilation, car elle est un élément capital pour avoir une maison saine. Elle permet en effet :

  • D’évacuer les vapeurs d’eau et la pollution
  • D’éviter la formation de moisissure, de champignons et de mauvaises odeurs

Cet article vous explique tout sur les types de ventilation.

Les différents types de ventilation

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle est présente dans les vieilles maisons. Elle repose sur le phénomène de convection, c'est-à-dire que l’air chaud des pièces monte et est remplacé par de l’air froid.

Le vent également fait office d’aération lorsqu’il souffle sur les ouvertures de la maison.

Le problème est que la ventilation naturelle est totalement incontrôlable et que de ce fait, l’on n’a aucun moyen de savoir si l’air est bien renouvelé. C’est pourquoi en cas de travaux dans votre vieille maison, profitez-en pour installer une VMC.

La VMP

La VMP (Ventilation mécanique ponctuelle) est un système dont les ventilateurs créent une dépression dans la maison : l’air vicié est évacué de l’habitation tandis que de l’air frais y entre par des grilles d’aération. Elles sont situées loin du ventilateur et très bas.

Ce ventilateur peut se mettre sur les fenêtres mais les grilles provoquent des courants d’air quand on est à côté.

La VMC

La VMC (Ventilation mécanique contrôlée) est désormais obligatoire selon la législation dans les nouveaux logements : il s’agit d’un système de ventilation électrique et automatique. Elle peut être de plusieurs types :

La ventilation simple-flux

La VMC auto-réglable ou simple-flux permet de renouveler l’air de la maison grâce à un ventilateur électrique : ses bouches d’aération extraient automatiquement l’air de l’intérieur (les vapeurs de la cuisine, des WC, de la salle de bain surtout) et compensent en faisant rentrer de l’air frais issu de l’extérieur dans la maison. Il rentre par des bouches d’air situées dans les pièces à vivre (bureau, chambre, séjour, salon…). Souvent cette ventilation est située en haut de l’habitation (grenier).  C’est le système le plus utilisé.

La ventilation double-flux

La ventilation double-flux est un système qui repose sur la filtration puis le réchauffement de l’air provenant de l’extérieur avec la chaleur de l’intérieur (dit air vicié). Pour ce faire, il a 2 ventilateurs :

  • Un ventilateur dans les salles d’eau, toilettes et la cuisine, qui y prélève l’air vicié
  • Un ventilateur dans les pièces à vivre, qui y diffuse l’air chaud produit à partir du 1er

Ce système de ventilation permet de récupérer 80% des pertes de chaleur et est plus confortable. Cependant cette ventilation est difficile à installer.

Vous savez désormais quels sont les systèmes d’aération qui existent, à vous de choisir lequel vous convient.

À lire aussi